Articles parus dans le magazine Mieux-Être/Conseil Santé

À la poursuite du bonheur : ce que révèlent les plus récentes études

Par Marie-Josée Richard

Image: Dreamstime

Chaque personne semble avoir sa propre recette du bonheur. DJ Champion a pour maxime : « Je choisis ce qui me fait du bien ». Une amie m’écrit : « Suis toujours ce dont tu as envie! ». Un autre croit à la bonne bouffe pour évacuer les nuages gris de son esprit. Mais au fait, que disent les dernières recherches sur la question? Pour votre plus grand bonheur, nous avons enquêté !

Donnez au suivant!

De récentes recherches en neuroscience le prouvent : un comportement altruiste stimule une zone du cerveau de la même manière que le sexe ou les plaisirs de la table ! Voici pourquoi une équipe de chercheurs incluant le Dr Jorge Moll du National Institutes of Health aux États-Unis encourage fortement la population à donner de l’argent à des œuvres de charité ou encore à faire du bénévolat pour des causes qui vous tiennent à cœur ! Alors qu’attendez-vous, soyez généreux… votre cerveau vous le rendra bien! Source : The New York Times

Trouvez vos propres ingrédients gagnants

Dans un article intitulé The Science of Happiness, le professeur Ed Diener révèle que ceux qui se connaissent bien sont plus enclins à être heureux ! En effet, mener une vie selon nos propres valeurs serait garante de bonheur. Est-ce que vous écoutez votre voix intérieure ou êtes-vous conformés à ce que les autres attendent de vous ? Pour vous aider à mettre le doigt sur votre identité profonde, procurez-vous le livre Qui suis-je ? de Nicolas Sarrasin, aux éditions de l’Homme… et empruntez votre propre voie !

Pour un foyer heureux, divisez les tâches en deux !

Les chercheurs se montrent implacables : les ménages qui durent sont ceux où les deux conjoints se répartissent les tâches quotidiennes de manière équilibrée, que ce soit le lavage, la vaisselle, les soins apportés aux enfants, etc. En effet, des sociologues ont conclu que le modèle traditionnel selon lequel l’homme est le travailleur et la femme, la ménagère, seraient plus risqués pour le couple. Le bonheur à deux serait donc bien terre à terre ! Source : The Daily Mail News

Vivement des outils pour vous faciliter la vie !

Moins de stress égale plus de bonheur. Ceci, Julie Larochelle et Jean-Sébastien Lord, auteurs du livre *Peut contenir des traces… de bonheur, l’ont bien compris. Leur ouvrage paru aux Éditions de l’Homme l’an dernier propose des recettes, trucs et conseils pour les personnes souffrant d’allergies alimentaires et leur entourage. Saviez-vous que le stress pourrait vous voler neuf ans de longévité ? Ne vieillissez pas prématurément : procurez-vous des outils capables de vous simplifier la vie! Le bonheur serait niché dans ces solutions pratico-pratiques, à vous de les débusquer !

Entraînez votre cerveau à être heureux

Image: Dreamstime

Dans le livre Buddha’s Brain, le Dr Rick Hanson, neuropsychologue californien et professeur de méditation, dévoile l’un des secrets du bonheur : nous aurions la capacité à modifier nos pensées, de même que notre cerveau ! « Quand vous faites l’effort conscient de vous imprégner des expériences positives réalisées au cours de la journée et d’amoindrir l’importance des événements négatifs, vous entrainez votre cerveau au positivisme ! Physiologiquement, votre cerveau se transforme réellement ! » a-t-il déclaré en entrevue. Grâce à l’imagerie par résonance magnétique (IRM), il a été démontré que cet exercice permettait de renforcer la partie gauche du cortex frontal, soit le siège des émotions agréables telles que la joie !

Pour en savoir plus : Buddha’s Brain – the practical neuroscience of happiness, love and wisdom, par Rick Hanson, en collaboration avec Richard Mendius, aux éditions New Harbinger, 2009, 251 pages.

Protégez-vous contre l’hypertension !

Une vie en santé, c’est un aidant naturel au bonheur ! À la mi-janvier, des recherches scientifiques signalaient que la prévention de l’hypertension pourrait protéger de la démence. Saviez-vous que déjà, 25% de la population mondiale serait atteinte d’hypertension artérielle ? Même que dans quinze ans, ce chiffre pourrait augmenter de 60%, touchant ainsi 1,5 milliards d’humains autour du globe. Comment se prémunir contre l’hypertension ? En faisant régulièrement de l’exercice et en adoptant un régime alimentaire équilibré… voici qui pourrait être votre bouclier de protection contre plusieurs autres pathologies graves. S’activer et bien manger, pas si fou, comme idée ! Source : Passeport Santé

Le plaisir est dans l’assiette !
Selon le Dr Robert Henkin, directeur de la Taste and Smell Clinic à Washington DC aux États-Unis, soit un centre de recherche sur la nutrition moléculaire et les désordres sensoriels, manger sert bien plus qu’à nous donner l’énergie dont le corps a besoin : c’est une source incommensurable de plaisir et de découvertes ! Dans son bureau, des patients atteints de déficiences olfactive et/ou gustative. Pour ces gens, s’alimenter est bien fade. « La plupart d’entre eux montrent des signes de dépression » commente-t-il. « C’est que pour l’être humain, la stimulation des sens vient renforcer le sentiment d’être vivant ». Alors vous qui pouvez humer et goûter : variez votre menu, ouvrez vos livres de recette, partez à la recherche de nouvelles épices et plats exotiques ! Que vos découvertes soient délicieuses ou qu’elles vous laissent un goût amer, une chose est certaine, stimuler vos sens est le traitement antidéprime par excellence!

Trois phrases remplies de sagesse, pour un accès facile au bonheur :

1) « Pour accéder au bonheur, il vous faut choisir entre l’inconfort de devenir conscient de votre souffrance mentale et l’inconfort d’être gouvernée par elle. » Yongey Mingyur Rinpoche, moine bouddhiste tibétain et auteur du livre à succès The Joy of Living: Unlocking the Secret and Science of Happiness (2007)

2) « Par la méditation, il est possible de stimuler la zone du cerveau qui est le siège de l’empathie… soit l’une des valeurs les plus porteuses de bonheur ! » Dr Rick Hanson, neuropsychologue, professeur de méditation et auteur du livre Buddha’s Brain

3) « Le bonheur, ce n’est pas de vivre dans la joie perpétuelle. C’est d’expérimenter toute une gamme d’émotions, et même parfois de la tristesse. En ce sens, un être heureux est celui qui est authentique, qui n’essaie pas d’avoir un contrôle absolu sur les événements. » Lucie Mandeville, psychologue et professeure titulaire à l’Université de Sherbrooke

+++

Article commandé par le magazine Mieux-Être  – droit de première publication au printemps 2010. Toute reproduction interdite sans la permission écrite de Marie-Josée Richard.

Publicités

2 réflexions sur “À la poursuite du bonheur : ce que révèlent les plus récentes études

  1. Bonjour Frédéric,
    Ça me fait bien plaisir si mon article t’a apporté qq pistes pour accéder au bonheur! Pour ma part, c’est mon petit bonheur de recevoir des commentaires de mes lecteurs. Merci! À+ MJ

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s