Articles sur MSN.ca/Vie à deux-conseils sur le couple

Quand l’autre triche… sur le budget!

Image: Dreamstime

Vous pigez dans le compte commun pour vous payer un petit luxe personnel, sans en dire un mot à votre partenaire? Voici qui pourrait vous coûter cher…

Selon le psychologue Luc Lachance, dès que l’on joue dans le dos de notre conjoint, que ce soit à travers de la tricherie, des mensonges ou des secrets, il y a danger. « Si un couple a une entente, le budget familial par exemple, et que l’un d’entre eux ne respecte pas ce qui avait été convenu, et ce, sans en aviser l’autre, on risque de briser le lien de confiance. » Le psychologue rappelle qu’utiliser une somme d’argent qui était vouée à d’autres fins, c’est de la fraude : « Il s’agit d’une faute grave; on ne devrait pas prendre cela à la légère. »

Vivre au-dessus de ses moyens

En changeant d’emploi, Paul a dû faire accepter une importante baisse de salaire. Pour ne pas inquiéter sa conjointe, il décide de ne pas l’en informer. Puis, en catimini, il se met à retirer 200$ par semaine à même la caisse de retraite du couple, soit pour payer une sortie au restaurant ou offrir une gâterie à sa douce, se disant qu’il s’agit d’une solution temporaire. Cependant, au bout d’un temps, il ne peut plus supporter de vivre dans le secret; il lui avoue que depuis un an, ils vivent au-dessus de leurs moyens… la somme prélevée s’élève à plus de 10 000$!

Le psychologue est d’avis que le drame réside surtout dans le manque de transparence et de communication : « La dame n’a pas eu d’option », souligne-t-il. « Si elle avait été informée en début d’année qu’elle devait ralentir ses dépenses, elle l’aurait peut-être fait sans broncher. Mais comme on le lui a caché, elle reçoit la nouvelle comme une claque en pleine figure. Pourquoi ne me l’as-tu pas dit? » En plus d’avoir à ralentir leur style de vie, voici que le couple doit rembourser la somme retirée depuis un an… et rebâtir la confiance. Coup dur!

Quand l’endettement mène à l’éclatement

Selon M. Lachance, Paul est loin d’être le seul à avoir des difficultés à fonctionner avec la réalité : « Bien des gens pellettent le problème en avant, en pensant naïvement que leurs problèmes d’argent vont finir par se régler… mais en ne changeant pas leurs actions, ça finit toujours par les rattraper! » Un tel comportement serait à la base des problèmes d’endettement : « Les gens font fi des principes de base de la gestion de l’argent. C’est que pour dépenser de l’argent, on devrait d’abord l’avoir gagné… sinon un jour ou l’autre, il faudra le rembourser. »

Un autre bon exemple? Les joueurs compulsifs. Ils sont capables des pires mensonges pour tenter de camoufler leurs déboires financiers. « Une fois qu’ils ont mis le bras dans le tordeur, impossible pour eux de faire marche arrière », explique M. Lachance. « Et ils ont toujours une bonne raison de jouer : s’ils ont perdu leur mise, ils vont tâcher de se reprendre. S’ils gagnent, ils veulent tenter de profiter de leur chance. Bien souvent, quand l’histoire sort au grand jour, ils ont tout perdu et sont criblés de dettes. Le hic, il leur faut souvent une telle cassure ou une explosion pour arrêter. »

Quand les contrastes s’attirent

Si l’un des conjoints est très avare et l’autre très dépensier, cette dynamique pourrait mener à quelques abus. « Dans un contexte où l’un est contrôlant à l’extrême, l’autre se sent réprimé dans ses envies. Cette personne peut en venir à cacher certaines dépenses. Le mieux est d’arriver à exprimer clairement ses besoins à l’autre, mais dans la réalité, ce n’est pas toujours ce qui se produit! » déclare le psychologue.

Il est vrai que certaines confrontations peuvent être déplaisantes. Cependant, comme le rappelle M. Lachance : « Ce que je n’aime pas réaliser aujourd’hui ne sera que pire demain. » Peut-être que cette maxime pourrait vous donner le courage nécessaire pour vous affirmer sur les décisions concernant le budget? À vous de jouer!

Une figure d’exception

Certaines infidélités sont parfois légitimes, voici pourquoi elles sont vite pardonnées! Par exemple, quand vient le temps de faire une surprise. Acheter des billets d’avion en secret pour un weekend en amoureux à New York pourrait être une douce folie. Pour certains, raviver la flamme au sein du couple… ça n’a pas de prix!

Première parution de cet article sur MSN.ca – Finances personnelles, le 8 octobre 2009. Reproduction interdite sans la permission écrite de MSN.ca (Microsoft) et Marie-Josée Richard.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s