MJ au Brésil: janvier à avril 2009

Manaus : Welcome to the jungle?

Quand mes narines ont mis les pied en dehors l’avion, elles ont aussitôt remarqué quelque chose de différent : un air chaud et humide. Bien que pesant, je l’ai adoré sur le champ.

 

Pour m’accueillir : Cristina, celle que l’on surnomme Kika. C’est une biologiste spécialiste des poissons tropicaux et chercheuse en taxinomie à l’Université fédérale de l’État Amazona, mais avant tout, c’est une très bonne amie de Âna. Je ne me sens pas forte forte avec mon deux heures de sommeil et mes petites siestes dans l’avion après ce trajet de plus de 6 heures, mais la visite des kiosques de fruits puis de l’université est tellement intéressante, que je tiens le coup. Il faut dire que de tomber nez à nez avec une tortue préhistorique, un boa constrictor (version mini) puis un paresseux, ça réveille! J

 

Mais MJ, c’est comment l’Amazonie? Je vous entends déjà me le demander. Eh bien, je suis atterrie avant tout à Manaus, dans une grande ville de 1,7 millions d’habitants. Même si c’est en plein cœur de l’Amazonie, 1,7 millions d’habitants avec ses commerces, ses nombreux « shopping » (centres commerciaux – vous avais-je déjà dit que le Brésil en est rempli? Les Brésiliens raffolent du shopping), ses usines, ses bouchons de circulation et tout le tralala, ça prend bien de la place. Des parcs à Manaus? Il y en a bien quelques-uns, mais on les compte sur ses doigts – on est loin de la ville de Curitiba avec son aménagement urbain et ses plus de 30 quelques parcs et boisés. Alors mon premier choc en arrivant en Amazonie? Où sont les arbres, bonté divine! Amazonie, tout de vert vêtue? En tous les cas, ce ne fut pas ma première impression.

 

Manaus : Welcome to the jungle? Plutôt bienvenue dans une ville pauvre, sale, grouillante, excitante, remplie de nids-de-poules géants dits les « crateras da lua » (Montréal n’est rien en comparaison de ça) et bourrée de contrastes saisissants : le luxe d’un centre d’achats dernier cri et des pauvres vendeurs de fruits exotiques dans un même coup d’œil (petite table en bois qui tient en équilibre je ne sais pas comment avec parfois très peu de marchandise à vendre… 2-3 sortes de fruits. Bref, ça ne doit pas faire de gros profits.

 

Un autre exemple de contrastes étrange pour moi, touriste nordiste aux yeux écarquillés  nouvellement arrivée? Un Jeep flambant neuf à la lumière de circulation et des vendeurs de pacotille – pensez aux pires bébelles d’un magasin Dollarama et vous vous rapprochez de ce que je veux dire par pacotille (raquette électrique aux couleurs fluorescentes pour tuer les moustiques, mouchoirs, porte-clés en plastique genre gugus fluo très inutile, etc). Je pense que le mot pauvre est tout à fait approprié dans ce contexte.

 

Étrangement, personne ne mendie aux lumières de circulation. C’est un endroit pour vendre, pas pour quêter. Un endroit pour acheter? Ça doit bien être le cas, mais je n’ai pas vu beaucoup de preneurs. Ah oui, et il y a aussi quelques skeegees, mais on oublie le style skinhead ici. Être skeegee à Manaus, c’est pas mal moins branché que ce qu’on retrouve sur Ste-Cath ou dans le centre-ville de Montréal. 

 

Bref, Manaus : welcome into the city.

Publicités

11 réflexions sur “Manaus : Welcome to the jungle?

  1. Salut Marc,
    C’est vrai qu’aller à Manaus a été toute une expérience. Cependant, j’aurais aimé pouvoir aller visiter la jungle pour 3-4 jours; ça n’a pas adonné. Peut-être une autre fois. J’aurais bien aimé prendre un bateau pour faire Manaus-Belem avec des locaux, mais je pense que finalement, ça n’était pas une bonne idée vu les circonstances. Peut-être une autre fois.

    Si tu as lu mes billets sur Manaus, tu as bien vu que je n’étais pas « toute » là pour affronter la chaleur, l’humidité, les bibittes et Dieu sait quoi d’autre… et j’étais en ville! Je m’imagine un peu dans le fin fond de la brousse ou seule sur un bateau pour 3 à 5 jours… ne parlant que le portugais!

    Enfin, on me disait que l’Amazonie était un pays en soit tant il est différent. Je crois que c’est vrai. Je te souhaite d’y aller – t’es tellement pas loin 🙂
    Non, sérieusement, je me rends compte à voyager dans ce pays: il est vraiment immense! C’est vrai qu’à lui seul, il fait la moitié de l’Amérique du Sud en superficie!
    On se revoit à Sao Paulo en avril! Porte-toi bien!
    MJ xxx

  2. J’ai tenté de te rejoindre sur ton cellulaire….
    Maintenant je comprends. Prends surtout bien soin de toi. Je t’ai fais parvenir un courriel en regard des entrevues.
    Tu m’en donnes des nouvelles lorsque tu seras bien en forme.
    Bises

  3. Allo Jean-Claude,
    Oui, j<ai bien vu ton courriel. Je suis de retour a Recife apres un tour dans la campagne du Nordeste. J<avais Internet sans fil a l<hotel, mais de retour a Recife, je ne peux pas avoir acces a mes courriels Sympatico ni Hotmail. Je ne sais pas pourquoi!! Enfin, je vais essayer de trouver un cafe Internet en debut de semaine prochaine pour travailler a partir de mon portable. Esperons que ça va marcher!!

    J<aimerais bien faire un clip audio sur mon experience a Manaus en Amazonie: c<etait la grand-mere qui faisait tous les repas, nettoyait la cour, etc. Elle habitait ds une maison attenante a la maison principale. Il parait que c<est chose courante ici (trois generations ds une seule maison). Je n<ai pas de citation radio cependant – tout le monde ne parlait que portugais. Je pourrais completer ça avec une petite recherche pour verifier si la situation est aussi frequente qu<on me le dit. Ça t<interesse?

    Prends soin de toi aussi!
    MJ xxx

  4. salut l’aventuriere !
    cela fait toujours plaisir de te lire.
    merci de nous faire decouvrir Manaus . les constrastes ne semblent pas manquer : foret amazonienne, fleuve amazone, le béton , pauvreté et richesse. ce doit etre un vrai depaysement .
    il y a bien longtemps, j’avais fait une balade seul en amazonie a la frontiere avec le bresil lorsque j’etais parti en guyanne visiter mon oncle. j’avais presque oublier cette aventure.
    comptes tu aller decouvrir les poumons de la planete ?

    ici, c’est une neige tres trés fine qui tombe ce dimanche matin, j’en deduit qu’il doit faire froid

    profites bien de ton passage a Manaus.

    a bientot
    Alain

  5. Bonjour Alain!
    Que c<est l<fun d<avoir une petite note de ta part sur mon blogue ce matin! Eh bien, Manaus, c<est deja du passe pour moi! Mon blogue n<est pas a jour – je suis toujours environ 1 semaine a 10 jours en retard pour raconter mes aventures. Ce n<est pas facile d<etre en direct sur les evenements! J<aurais aime en profiter davantage, de cette Amazonie, mais je devais poursuivre ma route.

    Je suis a Recife dans l<Etat du Pernambuco, soit dans le Nordeste du Bresil, depuis deja une semaine. Je suis arrivee ici dimanche passe, vers les alentours de midi. Ici, je baigne en plein Carnaval. On parle bcp du Carnaval de Rio, mais en fait, toutes les grandes – et quelques moins grandes – villes du pays sont prises d<assaut par une mer de monde qui envahissent les rues avec des costumes de tous les styles et toutes les couleurs. A Rio et Sao Paulo, c<est davantage un spectacle, mais dans le Nordeste, c<est une fete de rue. C<est tres vivant avec tous ces gens costumes et ces decorations plus grandes que nature… mais il y a du MOOONDE! Pas facile de circuler tant la foule est dense.

    Je devrais avoir du temps cette semaine pour alimenter davantage mon blogue, meme si c<est le Carnaval (officiellement 5 jours durant: a commence vendredi dernier et se termine mercredi). J<ai non seulement du retard sur mon blogue, mais aussi dans ma production d<articles et de clips radio pour l<Agence Science Presse. Donc au boulot!

    La temperature est un peu moche ces jours-ci. Il pleut souvent et c<est gris, mais il fait chaud et sec (grand contraste avec l<Amazonie… la-bas, l<humidite et les sacres bibittes tuent!) 😉 Je vais avoir une pensee pour toi et les autres amis-famille de Montreal dans le froid, quand je vais avoir envie de me plaindre du soleil trop fort ou de la temperature trop chaude! Je t<embrasse – salue ta petite famille et les gars de chez Ubi de ma part!
    MJ xxx

  6. hi marie!

    are you in salvador now? tell vincent to take care of you there. 🙂

    i couldn’t understand 100% of everything you’ve wrote, but I hope everything is going well with your papers.

    lots of kisses and have fun!

  7. Coucou MJ,
    Je prends enfin le temps de venir TOUT lire ce que tu as écrit sur ton blog étant finalement en semaine de relâche. Yeah !!! 🙂 Mais entre nous deux… je pense que c’est toi qui cours le plus après ton temps !!! Ce voyage semble être tout… sauf reposant !!! 🙂 Mais que de belles aventures, de nouvelles rencontres, de magnifiques découvertes tu sembles avoir et faire. J’ai aussi bien hâte de lire les articles qui vont en être inspirés.
    De notre côté, quelques nouvelles… Colin était en vacances la semaine dernière et moi cette semaine. Alors nous nous sommes pris 4 jours ( j’ai pris mon vendredi et Colin son lundi) pour aller faire un petit séjour en refuge au parc des laurentides et au camp Mercier au Nord de Québec. Sur les 4 jours, nous avons eu : une journée (la première) de pluie torrentielle avec un 6 degré au thermomètre, deux autres jours froids mais avec un soleil magnifique ce qui nous a valu de bons coups de soleil… et une journée nuageuse avec une jolie petite tempête de neige. Bref, plutôt variés comme température et comme conditions de neige pour le ski de fond. On en a bien profité (70 km en 4 jours) et on s’est bien reposés (dodo à 8h tous les soirs…). 😉 Sinon, peu de nouvelles de petites Julie, je vais prendre le temps de l’appeler cette semaine. Aussi, on déménage ma mamie dans deux semaines dans son nouvel appartement à deux pas de chez elle avec de l’aide 24 heures alors il y a pas mal de choses à préparer et avec Colin, on commence la recherche active d’un petit chez nous à Montréal. Bref, de quoi s’occuper. On sent aussi que l’hiver tire à sa fin… déjà. Le temps passe trop vite ! Ah oui, Yan et Karine se sont achetés une maison mais je ne lui ai pas parlé depuis et n’ai pas vu les photos. Voilà les quelques nouvelles.
    Vincent doit être sur le point de te rejoindre. Profitez-en bien tous les deux! 🙂
    J’ai déjà hâte que tu sois de retour… grosse bise,
    Célia

  8. Allo ma belle Celia,
    Quelle belle surprise, ce long message! Ça me fait super plaisir de te lire!
    L<hiver, qui a parle d<hiver, moi je suis en jupette et en camisole et c<est l<ete! 🙂
    Vincent part deja demain matin pour venir me rejoindre… on se retrouve 24 heures plus tard a l<aeroport de Salvador de Bahia. J<ai vraiment hate! Moi ausi, je veux appeler Julie. Je me suis achetee une carte d<appel internationale et je fais ça cette semaine! Je vais aller faire mes bagages car je pars demain apres-midi pour Salvador. Grosse bise, moi aussi j<ai tres hate de te voir!
    Marie xxx

  9. Intense!
    Tu décris bien.
    Je me sent presque là-bas.
    J’avoue que ça doit être décevant de limité sa conquête de l’Amazonie à Manaus.
    J’espère que tu passes du bon temps avec ton amoureux!
    …oublie cependant pas de travailler 😉
    Ici on commance à goûter à quelque degré de +, mais on est loin de ta chaleur carnavalesque!

    Marie xx

  10. Suzy, mon hote et interprete a Manaus en Amazonie, me demandait si j<etais toujours a Salvador. Voici ce qu<elle me disait d<autre: Vincent prend soin de toi la-bas j<imagine? Je ne pouvais pas comprendre 100% de ce que tu as ecrit sur ton blogue, mais j<espere que tout se passe bien pour toi avec tes articles. Je t<envoie plein de bizous, je te souhaite bien du plaisir! Signe Suzy…

    Oi Suzy, yes things are going pretty well for me… and my sweet Vincent. We are now in Arembepe, 30 km north of Salvador de Bahia. We are enjoying the beaches and the sun. We are heading to Rio de Janeiro; we must take our flight at 3:00 something tomorrow afternoon. We will stay in this area for about 10 days and then, Vincent is going back home. I will have an other month to pass here; I will probably stay one more week in Rio, then visit Cuiaba and Brasilia, before going back to Sao Paulo, where I must take my flight back to Montreal, on the 20th of April.

    I send you lots of beijos, tx once again for your help in Manaus!
    MJ xxx

    (Traduction: Allo Suzy, oui les choses se passent assez bien pour moi… et mon cher Vincent. On se trouve presentement a Arembepe, une petite ville a 30 km au nord de Salvador de Bahia. On profite bien des plages et du soleil! On part pour Rio de Janeiro bientõt, soit demain apres-midi en avion. On restera dans les alentours de Rio pour environ 10 jours, puis Vincent doit retourner a Montreal. Moi, il me restera un mois a passer au pays; je pense demeurer encore une semaine a Rio apres le depart de Vincent, puis passer par Cuiaba dans le Pantanal, puis la capitale de Brasilia avant de m<en retourner a Sao Paulo, pour finaliser qq articles puis prendre mon vol pour Montreal, le 20 avril prochain. Je t<envoie plein de bizous et encore merci pour ton aide a Manaus, MJ xxx).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s