MJ au Brésil: janvier à avril 2009

Visiter Curitiba: il était temps!

egliseSamedi, le 31 janvier dernier, je me suis levée de bonne heure et j’ai travaillé sur deux billets pour mon blogue. Vous les avez sûrement lus, si vos yeux avancent sur ces quelques mots. Puis, à midi, je devais être en face de l’églisede la place Tiradentes au centre-ville de Curitiba, plus exactement « a Catedral Basilica de Nossa Senhor da Luz ». C’est qu’aujourd’hui, je prends la Linha Tourismo, une ligne d’autobus pour les touristes. Une superbe initiative de la ville de Curitiba.turisme

Le soleil est au zénith – enfin il fait beau – et la chaleur semble s’être mise de la partie. Et surtout, enfin, j’ai du temps pour visiter la ville : bien que ça fasse bientôt une semaine que j’y crèche, je n’ai pas eu le temps de ne rien visiter. Vous savez, le travail d’abord, le plaisir ensuite.

À midi donc, je suis au rendez-vous, pour rencontrer deux jeunots de vingt ans à peine, rencontrés sur le réseau CouchSurfing (Tatie Marie se sent vieille tout à coup). Ils m’avaient contactés pour aller prendre une bière au courant de la semaine, mais si vous avez lu mon décompte Step by step hou baby, vous savez bien que je n’ai pas réussi à les caser quelque part.

mes2potesÉtant seule pour faire ma touriste ce samedi en question, j’ai décidé de leur écrire pour avoir de la compagnie; leurs profils avaient l’air sympa. Ils ont accepté, la joie. Je me suis dit : s’ils sont cool, tant mieux (lire youppi, des nouveaux amis), si non, je les laisse en plan quelque part. Ma promesse au Brésil: ne pas me faire chier… et puis, quoi, je ne leur dois rien, je ne les connais même pas!

Linha Tourismo? Pour 20 reais (environ 12$ can), je peux prendre un autobus et visiter quatre points touristiques de la ville, sur les 25 sillonnent son passage. Entre 9h et 17h30 (en service jusqu’à 19h30), des autobus passent toutes les 30 minutes pour embarquer/débarquer des voyageurs. Au total, c’est un trajet circulaire d’environ 2h30 (pour ceux qui ne voudraient que la promenade), soit une quarantaine de kilomètres.Une voix automatisée décrit les alentours en portugais, anglais et espagnol. Pas mal, non? Je disais donc : bon concept. Il restait à voir s’il était aussi plaisant qu’il y paraissait.

Midi pile, je rencontre mes deux gaillards : José Carlos, un Brésilien de Curitiba qui héberge un Anglais de passage pour apprendre le portugais… et donner des cours d’anglais, Josh. On est chanceux, l’autobus qui nous emmène est un bus deux étages. On est vraiment « touriste », mais on s’en fout! On en profite pour faire connaissance et choisir notre itinéraire de la journée. Ça commence bien, on est sur la même longueur d’onde : le choix des quatre arrêts s’est fait en un clin d’œil.

En plus, ils sont chouettes et les deux parlent bien anglais (évidemment, je ne suis pas surprise en ce qui concerne le gars qui vient de Brighton – plus Anglais que ça, tu meurs). Ça fait du bien de pouvoir parler de manière fluide. Comme je vous ai déjà dit, Âna et Marcell n’excellent pas dans la langue de Shakespeare. Moi qui suis une machine à parole, j’enfile les phrases. Ah quel bonheur de s’exprimer sans entrave. Vivement les vacances!jardin_curitiba3

Premier arrêt : Jardim Botânico, soit le jardin botanique de Curitiba. Conçu en 1991, le site est relativement nouveau. Il est enchanteur, certes, mais manque un peu de croquant…C’est surtout plaisant parce que je suis en bonne compagnie, qu’il fait beau et chaud, que c’est samedi et que je suis entourée de verdure. Vous savez, j’aime le vert.

– En sortant du jardin, je déguste mon premier verre de jus de canne à sucre + jus de lime. Un PUR délice. Je me demandais pourquoi on n’en avait pas au Canada de ce truc-là (je pensais déjà à importer le concept). Réponse : ça n’est bon que frais de me répondre JC (lire José Carlos, pas JC pour Jean-Claude, ma défunte bagnole : Dodge Spirit 1993 couleur bleu-gris, cadeau de mon grand-père Jean-Marie. Mon papi a 97 ans. Lui, il « Haging Tough » – pour faire référence encore une fois à mes très chers NKOTB.)

– Parlant jardin botanique… Je salue bien bas NOTRE jardin botanique de Montréal. Bonjour à Stef Lalut et à sa gang au magazine du jardin botanique de Montréal, dit le Quatre-Temps, pour qui j’écris de temps en temps.
– Parlant jardin botanique prise 2… Je m’ennuie de mes séances de jogging matinales dans notre splendide jardin montréalais (gratuit en passant avant 9h tapant), là où je me suis endurcie les cuisses tout automne dernier avec mes comparses journalistes de l’AJIQ, Lisa Marie et Cécile. Vous me manquez! 

operaDeuxième arrêt :Opera de Arame+Pedreira Paulo Leminski. La structure de l’opéra est très belle, mais comme je ne trippe pas architecture, c’est surtout un endroit cute à trois heures de l’après-midi pour prendre un café et un pae de queixo, une tradition typiquement brésilienne. J’enfile aussi ma troisième bouteille d’eau. Il fait pas mal chaud. Pedreira? Si ça n’est que la carrière de pierre me fait penser à mon Lapierre, il n’y a rien à dire. Poursuivons.

Troisième arrêt :O parque Tanguà. Il faut savoir qu’à Curitiba, on retrouve plus de 30 parcs et boisés, pour une moyenne très respectable de 51m2 par habitant!

vueQuatrième et dernier arrêt :A Torre panoramica Brasil Telecom. Ona une vue incroyable de la ville à 360 degrés, pour la modique somme de 3R (somme symbolique de 1,50$ canadien).

Retour à la case départ : place Tiradentes.Il est près de 20h. On essaie de trouver un endroit où manger, puis où prendre un verre. Puis hop, MJ dans un taxi. Je ne veux pas rentrer trop tard car demain est une autre belle journée : direction Morretes en train, départ à 8h15. Ça promet.

Publicités

5 réflexions sur “Visiter Curitiba: il était temps!

  1. vive feu JC! vive notre grand-popsy: le meilleur joueur de poches au monde! hé hé! miss u as usual! x-x-x

  2. Et tu as tente le velo d<hiver Cecile? Si tu as besoin de transformer ton velo d<ete en un engin d<hiver, tu peux demander des conseils a Vincent, il saura t<aiguiller! Moi aussi, j<aurais bien besoin d<aller nager ou courir un peu. Je me sens un peu molasse. Et le temps me manque… et mes souliers de jogging aussi! J<ai fait le mauvais choix de les laisser a la maison, a Mourial beach. Zut de zut. Enfin, je vais essayer de sortir marcher sur le bord de la plage, a present que je suis a Recife et que j<aie la mer a 3-4 rues de ma demeure pour la prochaine semaine et demi, je serais un peu folle de m<en passer!! Je t<embrasse, dis bonjour la gang de l<AJIQ! MJ xxx

  3. Bonjour et bravo! J’ai beaucoup aimé lire tes écrits MJ! Je suis actuellement au Brésil (depuis 2 ans), je découvre toutes les richesses et différences culturelles de l´Espirito Santo (c’est au nord de Rio). Comme je suis Française, c’est réellement un plaisir de te lire, de la légèreté, bonne humeur…
    Bonnes aventures,
    Magali

  4. Wow, que c’est gentil de m’écrire une petite note comme celle-là! Savoir que des gens à l’autre bout du monde me lisent, c’est génial! Tu es très chanceuse d’être encore au Brésil! Ce pays me manque beaucoup déjà! Je compte bien y retourner, c’est pourquoi je suis inscrite – encore – à des cours de portugais. Pour être encore meilleure. Toi aussi, de belles aventures! MJ xxx

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s