MJ au Brésil: janvier à avril 2009

Step one in Curitiba: we can have lots of fun!

NKOTB au top de leur gloire!

NKOTB au top de leur gloire!

Dans mon précédent billet, je vous disais: « Curitiba: pas à pas« . Eh bien, ça m’a fait penser à cette fameuse chanson des New Kids On The Block (NKOTB): Step by step, hou baby. Pour les nostalgiques, voici une photo du groupe. Jo était le favori de ma voisine Louiselle, la mère de Samia. Elle en parlait tout le temps, c’était à faire pleurer. J’étais découragée… mon préféré? Parce qu’il fallait bien que j’en choisisse un: Dan. C’est le grand laitte en haut à droite.

J’ai eu tellement à faire à Curitiba. Depuis mon arrivée, les jours ont passé avec une vitesse digne des plus rapides bolides de Formule 1. Et toujours, ils étaient bien remplis, du matin jusqu’au soir. Je vous assure, j’ai bien bossé. Durant la journée, je me concentrais sur mes entrevues sur le transport en commun et la planification de l’espace urbain. Ce fut très intéressant. Je ne vous conterai pas ça ici. Je garde ça pour le site de l’Agence Science Presse. Je vous le dirai, quand mes premiers articles seront en ligne, « promis juré craché » (pour rester dans l’esprit de mes 10 ans, dans la nostalgie fin 80, début 90). Voici les grands moments perso de ma semaine, parce qu’après le travail, il y a le social!

exdebatataStep one: We can have lots of fun… Lundi soir, le 26 janvier 2009, direction Beto Batata. Un sympathique petit resto (il y en a trois du genre à Curitiba – on était dans l’original, le « step one » si vous voulez) dans un quartier qui doit être l’équivalent brésilien du Plateau-Mont-Royal. Si vous passez dans le coin, pensez à aller faire un tour. Ce n’est pas de la grande cuisine, mas isso vale a pena (mais ça vaut la peine)! On? Alex (un Québécois), sa femme Adriana et sa belle-soeur Juliana. Ça a été une belle soirée.

Step 2: There’ so much we can do! Mardi soir, je suis allée prendre marcio-mjune bière avec un journaliste du réseau Couch Surfing, Marcio, qui est un éditeur pour le quotidien Gaveta do Povo, l’équivalent du journal La Presse au Québec. On est allé au Mondo Birre, un petit bar bien sympathique… oui, comme son nom l’indique: qui sert des bières du monde! On a parlé de la profession… et de bière. C’est qu’au sud du Brésil, il y a une importante communauté brésilienne… allemande! C’est ce amène une certaine expertise dans la fabrication de bière au pays. J’ai enfilé deux bonnes bières « locales »: une Eisenbahn long neck, puis une Pale Ale. Très bon.

Step 3: It’s just you and me… petit temps de repos. Mon lit et moi. On est arrivé tard de notre journée, mes hôtes et moi. C’était ma grosse journée d’entrevues: une le matin et une en après-midi, avec des déplacements en transport en commun, toute seule, comme une grande. Je me suis perdue deux fois, mais il m’en aurait fallu davantage pour me décourager. En habitant à la sortie de la ville, dans Uberaba, je dois me taper plusieurs bus pour me rendre à destination. Pas super efficace, ce système de transport en commun finalement, mais comme je suis là pour le tester, allons-y gaiement!

churrascariagaucho1Step 4: I can give you more… Viande! Viande! Viande! Entrer dans une vraie churrascaria (pcq celles à Montréal, elles sont de faibles imitations à ce qu’on m’a dit), c’est entrer dans le pays des excès! De la viande, en voulez-vous? En vla! Mais quel délice. J’ai pu en faire l’essai jeudi dernier dans une excellente place, gracieuseté de Thomas (un ami de mon amie Cécile) et de sa femme Sandra. Je crois que mon copain va saliver juste à voir les photos; c’est un carnivore pur et dur. Sachez que le meilleur moment pour aller manger dans ce type de resto brésilien, c’est le midi. Déjeunez légèrement, dînez un peu tard et ce sont les conditions gagnantes pour pouvoir se remplir la panse sans trop de culpabilité. Et le souper? Vous pourrez peut-être même le sauter!

wonka_53Suite de:  I can give you more… Caipirinhas! C’est le Jeudi soir Night Fever. Âna, Marcell et des amis(es), on est sorti au Wonka Bar. Très branché? Non, juste vraiment très sympa. C’est le genre de place où je sortirais bien souvent si j’habitais Curitiba. Avec un petit band jazz qui battait la mesure, comme à tous les jeudis soirs, je ne me suis pas aperçue à quel rythme d’enfer j’enfilais les caipirinhas. Caipiquoi? C’est un drink typiquement brésilien. Dans un prochain billet, je vous écris la recette. Oui, promis juré craché! Mais attention, son petit goût à la fois sucré et amer, fait oublier qu’il est fait à partir d’une boisson forte: le cachasa. Non, ça n’est pas pour les enfants de 10 ans!

Step 5: Don’t you know that the time has arrived… Mon cadran a sonné un peu trop tôt. Ouf. Les caipirinhas, pas fait pour moi! Cette journée était déjà réservée pour du boulot à la maison, comme une vraie journaliste indépendante. Vu mon état, ça me va.

MJ à gauche (30+soleil); Vincent à droite (-20+neige)!!

MJ à gauche (30+soleil); Vincent à droite (-20+neige)!!

En après-midi, je peux enfin avoir une conversation qui a du bon sens avec mon copain. C’est qu’on n’a pas été trop chanceux avec la technologie jusqu’à présent. On s’est fait couper à chaque fois qu’on s’est parlé au téléphone depuis mon arrivée. Sans trop savoir pourquoi ça raccrochait ou bien le temps avait filé et le temps de la carte d’appel s’était tout écoulé. Finito. Et puis moi, je n’arrivais ni à appeler au Canada avec mon cell, ni avec une carte d’appel brésilienne. Zut de zut.

En ce beau vendredi ensoleillé – première belle journée d’été car avant c’était l’automne avancé: 15-20 fret, gris et venteux – j’ai enfin pu voir et parler à mon doux pendant un bon moment. Voici qui a bien terminé la semaine…

Publicités

13 réflexions sur “Step one in Curitiba: we can have lots of fun!

  1. Je tente ma chance: Wow, vives de maravilhosas aventuras que constato. Estou muito feliz para você e j’ tenha efectivamente HASTE reexaminá-lo… mas toma o teu tempo a retornar! Gordos bisoux. Pouletshka.
    Pour les sceptiques: Altavista Traduction, c’est un bijou ; ) Je n’ai pas de mérites.

  2. Ah! J’adore le lien avec les NKOTB! Moi, mon préféré, c’était Jordan! J’avais même encadré une photo de lui, que j’avais placée bien en évidence sur mon bureau de classe en cinquième année (…) L’année même où j’ai expérimenté l’école anglophone en Allemagne. Chaque matin, pendant un an, avant le début des cours, je me suis levée derrière ma chaise comme tous mes copains de classe pour chanter l’obligatoire O Canada. Que de souvenirs!
    (…)
    Mais pour en venir à l’essentiel, je dirai:
    Quelle belle expérience, MJ!
    Continue d’écrire!

  3. Marie-Ève! Ma Pouletshka préférée! Comment ça va la grande? Ton portugais n’est pas trop mal! Mais le mien n’est peut-être pas à ton niveau… il me faudrait utiliser Altavista Traduction pour tout comprendre!

    Si j’ai pigé qqch, tu dis: « Wow, você viva de maravilhosas aventuras que constato. Estou muito feliz para você e tenha efectivamente com presse de reexaminá-las… mas quando eu tomarei o tempo a retornar aqui para leer todo! Gordos beijos. Pouletshka. » Ce qui voudrait dire: « Wow, je peux voir que tu vis des merveilleuses aventures. Je suis très contente pour toi et j’ai hâte d’en savoir davantage… quand j’aurai du temps pour revenir ici pour tout lire! Gros bizous, la Poulette grisé blais xx »

    Et qu’est-ce qui se passe de bon avec toi? L’hiver n’est pas trop dur avec toi? Je t’embrasse tout plein, MJ xxx

    PS_ Si qqn peut nous aider à écrire en portugais comme du monde, merci de nous faire signe!!

  4. Allo Hélène, ça me fait plaisir de voir que tu es retombée dans tes souvenirs avec les NKOTB et que mon billet t’a reconnectée avec le beau Jordan! Je ne savais pas que tu étais allée à l’école anglaise en Allemagne! Eh ben!
    Oui, je continue à écrire sur mon blogue, quand le temps me le permet! Si ça n’était que de moi, je travaillerais là-dessus à temps plein! Continue ton bon travail avec Montréal Science… et encore merci! MJ xxx

  5. Chère M-J,
    Que tu es drôle, j’ai le sourire au coin des lèvres! Tu es ma funny, tu as une manière de nous conter tes journées de travail et tes petites sorties… c’est un plaisir et je surveille la suite. Moi aussi, je connais des mots portugais; j’ai reçu un dictionnaire de débutant pour Noël ;-), mais il est à la ferme. Donc la prochaine fois, je me lance avec l’aide d’Altavista…
    Maman Clo xx
    Je t’appelle bientôt. Et en passant, le code international est: 011 et non 001 d’après Vincenzo, celui du Brésil est bien le 55. Bisous ma grande…

  6. Petite maman chérie,
    je suis contente de voir que mon blogue t’amène à surfer un peu sur le web… et que tu te lances même dans l’écriture de petits commentaires! Que je suis fière de toi! 🙂
    Merci pour tes bons mots, ça me fait bien plaisir de savoir que tu aimes me lire! Je me sens un peu plus près quand je vous partage ce que je vis.
    Je t’embrasse, je te réécris ou te parle quand je serai dans la jungle! Ta funny, MJ xxx

  7. hé hé hé! ça y est, suis crampée… hahahaha! ouf! une chance finalement que je n’ai pas lu ça au bureau ce matin!!! mygod… j’aurais braillé devant mes collègues! hilarance ce post! vraiment! wow! Loulou qui trippait sur Joe! wow et rewow! je ne m’en rappelais pas! super structure ton texte, j’adôôôôre le concept! onhhh tsé… momsy t’a écrit… tsé…. suis mémue… tsééééé…. je t’aime maria-bella! x-x-x et encore je le redis: trop hot ton texte! vive NKOTB! vive MJTFO (MJ the funny one!)! vive Mooglie et Baloo! vive les rongeurs du risques! allez, have fun dans la jungle et fais attention de ne pas avoir trop froid! (euhhh? mais qu’est-ce qu’elle raconte?!!!)

  8. Bonjour Mariee. Comment alez vouz?
    Hmm, i guess that you only ate here. Barbecue, potatoes, pizza, mexican food. ONLY FOOD (and nothing about brocoli or green food).

    Enjoy your trip!

    Au revoir!

  9. Hahaha! Cool ton texte!!
    Il m’a appris ce qu’était le Step 3. Me semble que le gars avait la voix tellement aigue qu’on ne comprenait rien quand il disait « It’s just you and me…  » !!!
    J,ai hate de te lire et de voir tes photos de l’Amazonie.
    À bientot!

  10. Bom dia !
    C’est bon ça le rhum cachasa; on avait gouté ça avec la blonde brésilienne d’une chum à ma sœur, mais c’est vrai qu’on a du mal à s’en souvenir …hum…
    Sinon, pour ma part tu peux laisser les NKOTB où ils sont…surtout le grand à droite !
    Mais revenir avec les 30 degrés…oui !
    Tu as l’air de te confondre dans la foule sur la photo, c’est bien ça, une vraie brésilienne !
    Au plaisir de te lire !!!

  11. Salut Marie-Jo,
    T’as vraiment pas l’air de t’ennuyer et de faire de belles découvertes. Super! Il va bien falloir lire le boulot résultant de tout ça à un moment donné! Après São Paulo et Curitiba, un nouveau monde « vert » va s’ouvrir devant toi. On se revoit à ton retour à SP. Bonne continuation.

  12. Coucou la miss,
    Ça fait plaisir de te lire et de te voir ! Tu as l’air d’en profiter. Tu nous donnes le goût d’y être avec toi pour profiter de ces repas et de ces « drinks » brésiliens. De notre côté, nous profitons du ski alpin et du ski de fond. Vincent t’a probablement raconté notre petite sortie au clair de lune en ski de fond. Dit comme ça… ça fait presque romantique… 🙂 Mais ne pas se méprendre..Vincent était bien loin devant nous (Colin et moi) parti comme une fusée, comme d’habitude. On pense à toi.
    Grosse bise,
    Célia

  13. Oui, Vincent la fusee, la fleche, la rocket… ce sont tous de bons surnoms pour monsieur plus rapide que son ombre en ski de fond, jogging ou velo. Ah mais cote natation, je le clanche!

    Vous semblez bien profiter de l<hiver. Tu sais que je serais bien allee faire un ti tour de ski de fond avec vous; c<est tellement plaisant, ces sorties-la. Vous comptez aller en refuge bientot, question de me rendre bien jalouse?

    J<avoue que je n<ai pas a me plaindre au Bresil. Ici, c<est vraiment different, tres stimulant. Je fais de tres belles rencontres et je savoure les moments passes sous le soleil – mais je dois me mefier de lui car je fais des coups de soleil facilement. J<ai des brulures aux mains tant le soleil est fort… pas tres bon pour la peau ça.

    Bref, je trippe fort. Je prends plein plein plein de photos, videos, meme des clips audio. Je vais avoir du temps dans les prochains jours pour rediger, preparer des clips radio et pour approvisionner mon blogue. Je te tiens au courant. Et comment va la Julie Woolie? Salue Colin de ma part aussi. Je t<embrasse ma belle,
    Marie xxx

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s