MJ au Brésil: janvier à avril 2009

Sao Paulo, ce n’est qu’un aurevoir…

direction Curitiba.

Départ de Sao Paulo: direction Curitiba. J'ai le sourire facile en voyage.

En sortant de la ville, on croise des tours à logements et juste à côté, des favelas.

En sortant de la ville, on croise des tours à logements et juste à côté, des favelas. C'est étrange de voir cet écart de richesse.

Dimanche le 25 janvier dernier, je disais aurevoir à Sao Paulo; j’avais le coeur léger – j’avais rencontré Seu Jorge quelques heures auparavant – toutefois j’étais déçue de ne pas avoir eu le temps de réaliser tous les reportages que je voulais faire dans la grande cité. Ceci fait partie de la dure réalité d’être une reporter en déplacement: la contrainte temps fait en sorte que l’on doit choisir entre un sujet et un autre (c’est parfois crève-coeur). Enfin, j’aurais bien le temps de traiter encore de Sao Paulo car j’y reviens une ou deux semaines en avril, avant de décoller pour Montréal le 20 avril.

On m’avait dit que le paysage était magnifique entre Sao Paulo et Curitiba, c’est pourquoi j’ai choisi l’autobus plutôt que l’avion. Quel judicieux choix j’ai fait là. En plus, on m’avait vanté les vertues des autobus brésiliens: top confort. Eh bien, les bus de Greyhound au Québec n’ont qu’à aller se revamper. Les bus brésiliens sont vraiment dur à battre: spatieux, air conditionné (j’avais choisi une catégorie intermédiaire: Golden pour 75 reais, soit 40$ can), appui jambes, siège très confortable avec la possibilité de l’incliner pas mal (super pour un dodo). Il faut dire aussi que chaque passager dispose d’un oreiller et d’une couverture. Et en entrant, on nous donne une petite collation, faite de gaufrettes et de craquelins. Des écrans présentent des films américains en portugais. Mais de toute façon, avec mon 3 heures de sommeil, je n’y comprends que dalle.

-)

Ma-gni-fi-que! Du pur divertissement! 🙂

6h30 à sillonner des routes montagneuses, traversant des plantations de bananiers et des plantations de bananiers et des plantations de bananiers, avec de grands espaces verts remplis de tales lilas – bien des arbres subtropicaux étaient en fleur. Bref, pour qui aime le vert, c’est un bon plan de faire SP-Curititi en bus. Ce n’est pas 6h30 d’attente interminable, mais 6h30 d’ébahissement et de « ah que j’aime donc ce pays ».

On roule en pépère.

Quoi, 6h30? Eh oui, c’est que la route est dangereuse. Il y a des précipices tout autour et la chaussée est souvent glissante (vous avais-je dis qu’il pleut souvent ici?). Donc, durant de longs moments, on roulait à 20-30 km/h. C’est pour ça que ça prend autant de temps à faire environ 450 km. Je préfère de loin que ça prenne du temps, mais au moins arriver en un seul morceau, plutôt que de finir en charpie dans le fond d’un ravin brésilien. Ça non.

Voici quelques photos en vrac du paysage sur mon chemin. Déroutant. On est bien dans un pays en voie de développement.dscn1561

dscn1567dscn1569

Publicités

2 réflexions sur “Sao Paulo, ce n’est qu’un aurevoir…

  1. Allo Marie, ça me fait voyager de te lire, c’est drôle comme ces photos ressemble à ce qu’on peut voir en Amérique centrale…t’as l’air à tripper, profite ma belle!!!!

    ta bells

  2. Allo Marie, c’est Marie, ta bells!
    Mets-en, je trippe à fond. Je pense que Vinvin, ton frangin, va aimer visiter le pays; il vient dans un mois. Enfin, j’espère qu’il va tripper aussi pcq il n’a fini de m’entendre parler du Brésil… et de m’entendre parler portugais! 🙂
    Ouais, la végétation doit bien ressembler à celle du Costa Rica: pays tropical et pauvreté en sus.
    Dis bonjour à ta mère, à ta gang de gars et à la belle Zozotte! Je t’embrasse,
    MJ xxx

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s